vendredi 11 février 2011


D'après le poème "A une passante", de Charles Baudelaire.

2 commentaires:

Solenn a dit…

c'est doux et reposant, ces transparences sont très belles...

sophie a dit…

Merci Solenn!